Accueil
Travail
Nos Beaucerons
Nos Chiots
Nos Chats
Elevage
Portées
Que sont-ils devenus ?
Nos disparus
Contact
Peintures
Liens


visites:387860


Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 


Une maison sans danger pour votre chien 

Pour que votre chiot se familiarise à votre maison en toute sécurité, éliminez les dangers potentiels et prenez notamment les précautions suivantes : 

  • Placez les objets fragiles hors de portée du chien.
  • Dissimulez les fils électriques et bouchez les prises électriques à l'aide de fiches en plastique.
  • Rangez les détergents en lieu sûr.
  • Veillez à garder les plantes toxiques hors de portée du chien (poinsettias,azalées, rhododendrons, dieffenbachias, ifs, laurier-rose, lierre,etc.).
  • Dans le garage, assurez-vous que les lubrifiants à moteur et autres produits toxiques (notamment les liquides antigel)soient hors de portée du chien.
  • Si vous avez une piscine ou un jacuzzi, vérifiez que la clôture ou la bâche est en bon état.
  • Si vous installez une niche, placez-la dans un endroit ensoleillé et abrité. Elle doit être suffisamment grande pour que le chien s'y installe confortablement une fois adulte.
  • Envisagez la pose d'une clôture pour que le chien soit en sécurité dans le jardin.

Les premiers jours à la maison

L'idéal est de ramener votre chiot lorsque la maison est calme. Dissuadez vos amis de passer vous rendre visite immédiatement. établissez une routine quotidienne et  suivez ces étapes :

 

étape 1 :
Avant de faire entrer le chien dans la maison,emmenez-le dans la zone du jardin qui lui servira de « petit coin ».Passez-y quelques minutes.

S'il fait ses besoins, félicitez-le. Sinon,entrez dans la maison en veillant à l'emmener à l'endroit prévu à chaque fois qu'il doit se soulager.

 

étape 2 :
Emmenez le chien dans la pièce où se trouve sa cage. Cet espace réservé sera sa nouvelle « tanière » pour quelques jours. Placez un coussin et des jouets à mordiller dans la cage,laissez  la porte ouverte et placez des journaux ou de l'essuie-tout autour de la cage. Laissez le chien découvrir la cage et la pièce. S'il mordille son coussin ou qu'il urine dessus, retirez-le définitivement de la cage.

 

étape 3 :

Observez votre chiot et interagissez avec lui pendant qu'il s'acclimate à son nouvel environnement. Vous vous poserez ainsi en tant que chef de meute.

 
 

L'interaction avec votre chiot

Choisir un nom
Vous avez peut-être déjà choisi le nom de votre chiot, mais voici néanmoins quelques conseils :

  • Le nom doit être court. évitez les noms dont la consonance se rapproche des ordres courants, comme « assis » ou « au pied ».
  • Soyez cohérent. Tous les membres de la famille doivent utiliser le même nom : évitez les surnoms ou les variations.
  • Lorsque le chiot réagit à son nom ou le reconnaît, récompensez-le en jouant avec lui et en le félicitant.

Prendre le chiot dans les bras
Les chiots sont fragiles. évitez de prendre votre chiot dans les bras,à moins que cela ne soit nécessaire. Procédez toujours avec précaution en respectant les étapes suivantes :


étape 1 :
placez une main sous la croupe du chiot et l'autre sous son poitrail.

é
tape 2 :
soulevez-le avec les deux bras. Utilisez également cette technique avec les petits chiens adultes. Pour un chiot plus grand, passez vos bras autour des pattes avant et arrière,faites-le reposer sur votre poitrine et soulevez-le.

Les enfants et les chiens

Dans l'idéal, il vaut mieux choisir votre chien avec vos enfants.Lorsque vous ramenez le chiot à la maison, ne laissez pas vos enfants jouer constamment avec lui. Les chiots ont besoin de beaucoup de repos,tout comme les enfants en pleine croissance. Limitez les séances de jeu entre le chiot et les enfants à 2 ou 3 périodes de 15 à 30 minutes par jour.

Rencontre avec les autres animaux domestiques
Les premiers jours, tenez les autres animaux domestiques de votre foyer à l'écart du chiot. Une fois que ce dernier s'est acclimaté à son environnement, placez une barrière dans la porte ou mettez le chiot dans sa cage. Faites entrer l'autre animal dans la zone du chiot.Laissez-les se toucher et se renifler à travers la cage ou la barrière.Au cours des jours suivants, donnez-leur plusieurs fois l'occasion de se découvrir. Ensuite, sortez le chiot de sa cage et laissez entrer votre autre compagnon.

Supervisez leur prise de contact et, en cas de problème, continuez de les habituer en douceur l'un à l'autre à l'aide de la cage ou de la barrière.

Remarques spéciales concernant les chiots

Ne traitez pas un chiot âgé de seulement 6 à 12 semaines comme un chien adulte. Faites preuve de patience, de douceur, et gardez constamment un œil sur lui. La façon dont vous interagissez avec votre chiot à cet âge est cruciale pour sa socialisation.


Voici quelques conseils :

  • Ne ramenez pas votre chiot à la maison pendant une période de vacances, il doit s'habituer à votre routine quotidienne.
  • Gardez constamment un œil sur votre chiot et occupez-vous régulièrement de lui.
  • Soyez vigilant : s'il commence à renifler le sol et à tourner sur lui-même,emmenez-le immédiatement dans le coin où il doit faire ses besoins.
  • Les jeunes chiots ne contrôlent pas leur vessie et ont besoin d'uriner immédiatement après avoir mangé, bu, dormi ou joué. La nuit, ils ont besoin de se soulager au moins toutes les trois heures.
  • Félicitez votre chiot à chaque fois qu'il fait ses besoins dehors.
  • Nourrissez votre chiot à l'aide d'une formule adaptée. Comme les bébés, les chiots ont besoin d'une alimentation nutritive et hautement digeste. 

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17