Accueil
Travail
Nos Beaucerons
Nos Chiots
Nos Chats
Elevage
Portées
Que sont-ils devenus ?
Nos disparus
Contact
Peintures
Liens


visites:407367


Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 

Le Rappel


Patience, récompense, fermeté, aucune brutalité.

Le rappel : "simple" prolongement de l'exercice de la marche au pied.

Avec un chiot :Il est important de commencer l'apprentissage au rappel le plus tôt possible en sachant qu'un chiot n'aime pas se retrouver seul, avoir l'impression d'être perdu
Dans cet
apprentissage, votre attitude est primordiale : soyez toujours très joyeux dans votre rappel. Ne criez pas. Accroupissez-vous. Tapez dans vos mains. Ce n'est pas un ordre que vous donnez mais c'est une invitation à revenir au pied pour recevoir des caresses, des récompenses ou son jouet préféré.
Le maître-mot est "donner l'envie de revenir" et l'envie ne peut pas s'obtenir par la force et la contrainte.Votre chiot ne devra pas associer le rappel au pied à quelque chose de désagréable, de négatif comme : c'est la fin de la promenade ou si je reviens on va me gronder. Il faut que cet ordre de rappel représente quelques choses de positif.
Si vous n'arrivez pas à capter son attention avec vos mimiques, vos friandises,sa balle préférée, alors partez rapidement dans le sens opposé en le rappelant "au pied" ou allez vous cacher. Tout aventurier qu'il est, il n'aimera pas rester longtemps seul.
Avec un chien adulte : Avec un chien adulte dominant, il sera peut-être nécessaire de revenir de temps en temps aux exercices de bases : suite en laisse rigoureuse,assis, couché. Renforcer votre autorité sur lui améliorera votre rappel.
Quoi de plus désagréable et dangereux qu'un chien qui ne revient pas à l'appel de son nom. Une promenade avec son chien est une source de plaisir qui peut se transformer en véritable cauchemar lorsque votre chien se met à courir après un vélo ou une voiture, qu'il se met à la poursuite d'un lièvre, qu'il course les vaches ... et que vous vous époumonez en vain pour le rappeler. Avec la distance l'autorité du maître décroît très rapidement !
Pour obtenir un beau rappel,net, rapide, rien de tel que la longe (grande laisse).Comme pour la suite en laisse,mêlez le plaisir (quand le chien est au pied) à l'autorité (quand le chien hésite à revenir).
Le principe :Vous allez vous promener. Le chien a son collier et la longe que vous pouvez laisser traîner par terre. Lorsque votre chien décide de partir à l'aventure un peu trop loin ou trop rapidement,vous saisissez alors la longe et au moment où la longe se tend, vous rappelez "Nom du chien + AU PIED" !
Deux possibilités :
- Il fait demi tour et revient vers vous : vous lui faites la fête lorsqu'il est revenu correctement à votre pied.
- il tarde à obéir et continue de l'avant : infligez avec la longe une saccade en arrière, saccade d'autant plus forte que votre élève fait la sourde oreille.
Lorsque votre chien revient vers vous encouragez de la voix, frappez dans vos mains ou même accroupissez vous dans une attitude accueillante. Le but est que votre chien revienne le plus rapidement possible vers vous.
Votre chien reviendra rapidement et joyeusement à vous parce que son retour au pied est synonyme de plaisir, de caresses, de flatteries, de récompenses.Il est donc essentiel de ne pas associer l'ordre de rappel à une punition.
Ainsi travaillé, votre chien fera vite le rapprochement "je tarde à revenir = c'est désagréable pour moi", "je reviens immédiatement =c'est la fête !!!". Pendant la période d'apprentissage au rappel,ne sortez pas votre chien sans sa longe.
Comme pour la suite en laisse vous avez à répéter et répéter et répéter(etc...) cet exercice jusqu'à ce que le rappel avec la longe soit parfait.Varier les distances et les circonstances de rappel : vous rappelez une fois à 1 mètre, une autre fois à 3 mètres lorsqu'il a le nez au sol, ...
- Si votre chien revient bien au pied mais s'immobilise à 1 mètre de vous, ou fait la danse du scalp, ou jappe devant vous. Sachez qu'en faisant ainsi il vous invite au jeu. Reprenez la longe,infligez une saccade et rappelez votre fantaisiste "au pied".félicitez-le uniquement lorsqu'il sera en position correcte à votre hauteur.
- Lors de l'apprentissage à la longe ne jamais alterner les promenades en longe("sous contrôle") et les promenades en liberté totale. Il comprendrait alors trop facilement : avec la longe, je dois être docile et respectueux des commandements; sans la longe c'est la liberté absolue de faire ce que je veux.
- Ne pas  poursuivre un chien qui tarde à venir vers vous. A ce moment, le rappel devient un jeu pour votre chien qui ne se laissera rattraper que lorsqu'il sera épuisé sauf si vous vous essoufflez avant lui.
- Vous devez pouvoir intervenir IMMEDIATEMENT sur votre chien dès que celui si tente de se sauver. Votre chien doit être toujours sous votre contrôle. Jamais le laisser sans surveillance.

Patience, récompense, fermeté, aucune brutalité.

http://www.domaineduboisdechartres.fr/

Education du chien: le rappel aux ordres

Obtenir un rappel efficace de la part de son chien, lorsqu’on lui a ôté sa laisse au cours d’une promenade, voilà un élément important de l’obéissance de base.

 Les spécialistes de l’éducation canine donnent de nombreux conseils, qu’on peut résumer et lister ainsi :
- commencer l’apprentissage chez soi, dans le jardin et la maison. A l’extérieur,un endroit tranquille, où il y a peu de gens et de chiens à croiser, convient au début.

- s’accroupir (surtout au début de l’apprentissage), adopter un ton de voix engageant, caresser le chien lorsqu’il revient.

- rappeler le chien en lui donnant un ordre spécifique, toujours le même, en plus de son nom. Son nom est pour le chien un signal sonore agréable puisque venant des maîtres, mais il ne s’y identifie pas suffisamment pour revenir dès qu’on le prononce.

- rappeler fréquemment le chien au cours de la promenade, sans lui laisser prendre trop de distance, et le renvoyer courir et jouer lorsqu’il a obtempéré.

- s’il tarde à obéir en jouant les indifférents, ou court autour du maître sans se laisser attraper, repartir dans l’autre sens : le chien, craignant de se retrouver seul, revient souvent de lui-même.

- en prévention, certains conseillent même de se cacher derrière un arbre alors que le chien est occupé à regarder ailleurs, et de l’appeler une fois. Inquiet de ne plus voir son maître, le chien le retrouve rapidement et prend l’habitude de garder un œil sur lui.

- inculquer le rappel de manière précoce, et consacrer à cet apprentissage des séances fréquentes. Une friandise, un jouet peuvent aider, en augmentant l’agrément que trouve le chien à revenir.

- si nécessaire, travailler le rappel avec une longe de 5 m à la place de la laisse peut être fructueux donner de brèves secousses tout en encourageant le chien à revenir.

- ne pas déroger à ce principe : même s’il amis beaucoup de temps à obéir, ne pas gronder ou taper le chien qui revient,mais au contraire le féliciter. Le retour au maître doit rester une interaction agréable.

- certaines races, fortement dépendantes de la relation au maître, possèdent un potentiel supérieur à d’autres au niveau du rappel. Avec d’autres races, l’apprentissage sera de toute manière plus long et nécessitera une persévérance accrue.

 

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17