Accueil
Travail
Nos Beaucerons
Nos Chiots
Nos Chats
Elevage
Portées
Que sont-ils devenus ?
Nos disparus
Contact
Peintures
Liens


visites:407367


Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 


Socialisation du chiot Berger de Beauce
(Construction de l'intelligence du chiot)

 


 

Bien qu'il soit courant de considérer que la période de socialisation débute avec l'audition, à partir de la 3éme semaine,  elle commence avant la naissance par des caresses faites sur le ventre de la mère puis se poursuit dès l'arrivée au monde avec le sens qui lui permet de trouver la mamelle : l'odorat. Pour s'en convaincre, prenez un chiot,vous sentirez très vite son petit nez vous explorer les mains. Il est donc important de lui faire découvrir très tôt de nombreuses odeurs en le faisant manipuler par différentes personnes (enfants, amis masculins et féminins, de tailles différentes y compris des personnes de  couleur...), des ambiances et bruits divers en le sortant dans différents lieux, à pieds et en voiture, (jusqu'à  8 à 10 semaines il est sous la protection immunitaire du colostrum contenu dans le lait maternel). Lui faire découvrir d'autres animaux (chiens, chats, lapins,chevaux...), les bruits de la maison (radio, télévision, aspirateur...), jouer régulièrement avec lui avec une balle, une bouteille en plastique contenant des cailloux...
De la 3ème semaine à 3 mois, le chiot se comportera comme une véritable éponge, il absorbera toutes les expériences. A cet âge ses glandes endocrines ne produisent pas d’hormones sexuelles, c’est la raison du succès, il est totalement fixé sur son maître.
A deux mois révolus le chiot quittera l'élevage pour découvrir un nouvel environnement et un nouveau maître. Période charnière où il est important de poursuivre sa socialisation en tenant compte d'un élément capital la période de peur. La première débute à l'âge de 2 mois jusqu'à 4 mois, la seconde vers le 7ème et 8ème mois, périodes pendant  lesquelles toute mauvaise expérience le marquera à vie (agression,pétards, feux d'artifices, orages...).
Certes la part de l'éleveur est importante dans l'équilibre du chiot, mais il ne faut pas négliger la vôtre.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17